TRAVAIL - Mais concrètement, je fais quoi ?

Chacun, chacune peut s'impliquer activement, à travers des actions simples et concrètes, pour créer toutes les conditions d'un environnement bienveillant, favorable à l'expression du talent de tous et donc bénéfique à la performance collective.

Voici une liste d'actions concrètes que vous pouvez mettre en oeuvre individuellement, très simplement.  

Cette liste a été définie par un groupe de collaborateurs et collaboratrices du Groupe Renault de différents pays. Ce ne sont que des idées, il y en a plein d'autres. A vous de jouer !

Concrètement ,

(...)

  1. J'apprends la définition du mot sexisme.

Sexisme : désigne l'ensemble des préjugés ou des discriminations basés sur le sexe, sur le genre d'une personne. Le terme peut être utilisé, soit pour les deux sexes, soit pour les deux genres. Il s'étend au concept de stéréotype de rôle de genre, pouvant inclure la croyance qu'un sexe ou qu'un genre serait intrinsèquement supérieur à l'autre.

  1. Je dis à une petite fille de mon entourage que, plus tard, elle pourra être informaticienne, ingénieure, technicienne, pilote de course …
  2. J'apprends la différence entre mixité et parité.

Mixité : cette démarche intègre des personnes des deux sexes - plus de femmes à l'ingénierie et plus d'hommes à la communication ou aux RH.

La parité signifie que chaque sexe/genre est représenté à égalité.

  1. Je regarde du sport féminin
  2. Je réagis aux propos sexistes.
  3. J'ose pointer du doigt les stéréotypes et les préjugés.
  4.  J'accueille positivement la demande d'un homme à prendre son congé parental.
  5.  Recrutement, mobilité, expatriation, passage cadre : je vérifie qu'il y a des CV de femmes et d'hommes quelques soient le poste et le niveau hiérarchique à pourvoir.
  6. Invitation à prendre la parole dans une table ronde non mixte : je suggère aux organisateurs de respecter la mixité femmes/hommes.
  7. J'enlève ou demande que soient retirées toutes les affiches et la décoration sexiste au travail
  8. Jeu du temps de parole : lors d’une réunion, je mesure le temps de parole femmes / hommes et débriefe ensuite avec les collègues de la réunion (ou carrément en réunion de service)
  9. Je favorise le télétravail
  10. Je pose une journée quand mon enfant est malade.
  11. J’utilise le terme des « droits humains » plutôt que le terme des « droits de l’Homme »
  12. Je veille à la mixité au sein des groupes de travail que j’organise. 
Rejoignez le mouvement #HeForShe !
Je m'inscris